=Le gouvernement canadien est devenu « le plus grand allié et complice d’Israël »…. au monde:

  • en coupant l’aide à l’Autorité palestinienne et à l’Agence des Nations Unies pour les réfugiées palestiniens dans la foulée des agressions israéliennes contre GAZA en 2009;
  • en signant des accords de libre échange et de recherche et développement industriel, des initiatives en matière de défense et de partage d’information entre les deux pays;
  • en contribuant pour 5 M$ à un nouveau fonds Canada-Israël  pour la science et la technologie;
  • en éliminant les tarifs douaniers sur tous les produits manufacturés  au Canada et en Israël;
  • en réduisant les frais sur un nombre important de produits agricoles et de pêche;
  • en augmentant globalement le commerce avec Israël à 1,4 milliards $ soit le double depuis 1996;
  • en appuyant de façon systématique, automatique et inconditionnelle toutes les positions du gouvernement israélien.

Le gouvernement québécois  a une entente avec  l’État d’Israël, depuis avril 1997, dans les domaines de la science, des technologies, de la culture et de l’éducation. Cette entente a été renouvelée en 2007. Une entente complémentaire a été signée en 2008 et permettra de mieux soutenir les collaborations entre les entreprises du Québec et d’Israël, entre autres dans les domaines des biotechnologies, de l’aérospatiale, des technologies de l’information et des communications, de l’environnement et des services.

« Israël et le Québec entretiennent des liens solides qui reposent sur une vision et des objectifs communs : la promotion de notre savoir-faire, de notre culture et de notre langue. La présence dynamique d’une communauté juive de 93 000 personnes au Québec consolide cette relation. Par la signature de cette entente complémentaire, le Québec réitère l’attachement qu’il porte à Israël et son souhait d’une collaboration plus étroite dans le futur. Le modèle économique d’Israël est un exemple d’appui à l’entrepreneuriat et à la croissance des entreprises. Je suis très heureux de participer à la signature d’une entente d’importance pour nos deux économies »,Raymond  Bachand, ex-ministre des finances du gouvernement québécois..

FAISONS DES PRESSIONS pour que le Canada et le Québec :
  • « gèlent » tout accord commercial, culturel, scientifique ou autre avec Israël ;
  • interdisent toute importation des produits en provenance des colonies installées en territoire palestinien occupé;
  • appuient toute initiative visant à condamner Israël pour ses violations du droit international et des droits des palestiniens.